Menu

Ciné-Histoire présente…

Cycle 2019-2020 au Saint-André-des-Arts
« Les années 1930 et la montée des totalitarismes »

samedi 7 mars 2020 à 10h30
ROSENSTRASSE de Margarethe Von Trotta

Du 26 février au 6 mars 1943  se déroule à Berlin un événement peu connu : la résistance de femmes allemandes aryennes, mariées à des juifs (donc non  concernés par les lois de Nuremberg). Sur les 5000 juifs restant en ville, 1700 sont mariés à des allemandes (les autres travaillant dans les usines vitales pour la Wehrmacht).

Goebbels veut déjudaïser  la ville et fait arrêter les juifs, époux d’Allemandes qui sont enfermés dans le bureau d’aide sociale de la communauté juive  au 2/4 de la Rosenstrasse. Dès le premier soir, les femmes se massent pour réclamer la libération de leurs maris. Rien ne les fait reculer pendant plusieurs jours, alors que de plus en plus nombreuses, elles résistent à toutes les pressions. Soudain le pouvoir fait libérer les prisonniers allant même jusqu’à récupérer 25 d’entre eux déjà déportés à Auschwitz !

En effet, le moral des Allemands était alors très affecté par la défaite de Stalingrad et les dirigeants nazis avaient peur que le front intérieur ne craque, et que cette résistance ne fasse tache d’huile !

Le film est un hommage à la fidélité des femmes (les hommes, eux, n’ont pas défendu leurs épouses juives !) et il montre que l’action, loin de ne témoigner que symboliquement, peut dans certaines circonstances faire reculer le pouvoir !

Après la projection rencontre avec Lionel Richard, professeur des universités, auteur de nombreux livres sur la culture allemande du XXème siècle

Cinéma le Saint-André-des-Arts
Salle 3
30 rue Saint-André-des-Arts 75006 Paris
(RER St Michel – bus : 38, 85, 96, 21, 27, 63, 87)
Tarifs : 6,50€ et 5€ pour les adhérents Ciné Histoire avec leur carte 


A l’Auditorium de l’Hôtel de Ville

12 mars 2020 à 14h30 

 Vie et mort d’Henri Curiel, qui, comment et pourquoi ?
Projection de Henri Curiel : un crime politique de Jean Charles Deniau et Khaled Melhaa.
En présence d’Alain Gresh, son fils

Entrée libre mais inscription obligatoire dans la mesure des place disponibles
cinehistoire2gmail.com
ou par courrier à Ciné histoire 8 rue Dupleix 75015 Paris


Séances du ciné club à venir

Cycle 2019-2020 au Saint-André-des-Arts
« Les années 1930 et la montée des totalitarismes »

Toutes les séances sont suivies d’un débat avec un spécialiste de la question.

Attention : les dates peuvent être interverties selon les disponibilités des intervenants.



A l’Auditorium de l’Hôtel de Ville

Projet non daté

Rétrospective René Vautier (avec la cinémathèque de Bretagne)
3 films : Avoir 20 ans dans les Aurès
Afrique 50
Vous avez dit Français. 

Protected with SiteGuarding.com Antivirus