Menu

Nos prochaines séances

À VOS AGENDAS

 

Attention

Changement de programme : pour des raisons indépendantes de notre volonté la séance du 25 avril aux 7 Parnassiens est annulée (mais le film y est programmé vous pourrez donc le voir là-bas).

Retour sur la séance « Un résistant méconnu : André Kirschen  ou la mort à 15 ans »

La séance sur André Kirschen a été un très grand succès et le public a demandé si il était possible d’acheter le DVD du film de F. Cassenti J’avais 15 ans Le réalisateur n’ayant plus de DVD Ciné Histoire et notre ami Alain Braun vont en faire une centaine. si vous êtes intéressés signalez le nous et nous vous enverrons un DVD pour la somme de 8 euros de participation aux frais.

Mardi 22 mai à 14h 30 Projection exceptionnelle du film documentaire de Felip Solé : LE CAMP D’ARGELÈS en présence du réalisateur

Projection exceptionnelle au siège des Fondations de la Résistance et de la Mémoire de la Déportation mardi 22 mai à 14h30 du film documentaire de Felip Solé : Le camp d’Argelès en présence du réalisateur.

Dès la fin 1938, la France a dû faire face à un afflux de réfugiés venus d’Espagne, mais aussi d’Allemagne, d’Autriche et d’Europe centrale. Le 12 novembre 1938 est publié un décret permettant d’interner « les indésirables étrangers » dans des centres spéciaux. Ceci sous la troisième République démocratique avant le régime de Vichy ! Près de 600.000 personnes ont été internées par mesure administrative, non pour un crime ou un délit, mais pour la seule raison qu’ils étaient censés représenter un danger potentiel pour l’Etat ou la société.

En février 1939, 500.000 réfugiés espagnols traversent la frontière  c’est « la Retirada ». Ils sont parqués dans la zone sud méditerranéenne de la France, devenue une vaste zone concentrationnaire. C’est ainsi qu’on construit à la hâte le camp d’Argelès-sur-mer où les réfugiés ont des conditions de vie tragiques

Le film relate leur vie quotidienne jusqu’en septembre 1941, date de la fermeture du camp après la grande grève des femmes d’Argelès. C’est le premier et unique film consacré à cette histoire.

L’histoire des camps en France avant le régime de Vichy est peu connue.

Aucun département en France n’a échappé à la présence d’un camp.

C’est pourquoi il nous a semblé important de vous organiser cette projection.

Inscription comme d’habitude à cinéhistoire2@gmail.com dans la limite des places disponibles (environ 60).

Fondation pour la mémoire de la déportation
30 Boulevard des Invalides
75007 Paris

Le dernier jour d’Yitzhak Rabin d’Amos Gitai – Samedi 2 juin 2018

Compte tenu des ponts du mois de mai il n’y aura pas de séance de cinéclub avant le samedi 2 juin 2018 où nous vous projetterons Le dernier jour d’Yitzhak Rabin d’Amos Gitai, en présence du porte parole de La Paix Maintenant, M. David Chemla.

Cinéma Les 7 Parnassiens – 98, boulevard du Montparnasse – Paris 14e (métro : Vavin ou Edgar Quinet ; bus : 58, 82, 91) Tarif 6,20 € ou 5 € pour les adhérents à Ciné Histoire.