Menu

David Rousset

Par Visité 3406 fois , 4 Visite(s) du jour

Start Date: 22 mars 2016
End Date: 22 mars 2016
Heure: 15:00 to 17:00

Adresse de messagerie: nicoledorra@gmail.com

Location: 30 boulevard des Invalides

Get Direction View Large Map

Description

Cycle « ces résistants à ne pas oublier » – Le 22 mars à 15h à la Fondation pour la Mémoire de la Déportation (30 Bd des Invalides) 

David Rousset né en 1912 a été une figure politique marquante du vingtième siècle.

Socialiste à ses débuts, dans les années 1930,  il rencontre Trotski dont il se rapproche et est à ce titre, exclu de la SFIO. Il est l’un des fondateurs en 1936 du Parti Ouvrier International (POL). Il se consacre à l’action contre le colonialisme en Algérie et au Maroc. Il est également correspondant en 1938 aux revues américaines Fortune et Time.

Pendant l’Occupation, il participe à la reconstitution du POL clandestin, il est arrêté pour activités politiques en direction des soldats de la Wehrmacht, torturé et déporté à Buchenwald puis à Neuengamme.

Revenu, il publie  L’univers concentrationnaire qui est le premier ouvrage fondamental sur le phénomène concentrationnaire répressif. En 1947 il publie  les jours de notre mort.

Il reprend son combat contre les guerres coloniales en Indochine et en Algérie. Il est l’un des fondateurs du Comité Maurice Audin (mathématicien « disparu » auquel Ciné Histoire a consacré deux séances en 2011). S’éloignant du Trotskisme, il fonde avec J.P. Sartre, le Rassemblement démocratique révolutionnaire, en double opposition au PCF, et au RPF, mais qui ne survit qu’un an .

Après la sortie en 1947 du livre de Kravtchenko  J’ai choisi la liberté  et du procès intenté aux Lettres françaises, il crée en octobre 1950, la Commission Internationale contre le régime concentrationnaire, le CICRC, qui entreprend des enquêtes sur les situations espagnole, grecque, yougoslave, et soviétique. Pour la première fois en France, il utilise le terme de Goulag pour désigner le système concentrationnaire soviétique, ce qui lui vaut d’être traité de « trotskiste falsificateur » par Les lettres françaises à qui il intente un procès qu’il gagne en 1951.

De 1952 à 1956 il publie un livre blanc sur la situation pénitentiaire en  Chine, et en 1957, le CICRC enquête en Algérie en compagnie de Germaine Tillion.

Le 22 mars nous vous projetterons une interview  de David Rousset réalisée par FR3 en 1995 sur la société concentrationnaire, qu’il explique avec une rare intelligence !

 


David Rousset par cine_histoire

Organisateurs

Organisé par : Ciné-Histoire Email :nicoledorra@gmail.com

A propose de l'Organisateur :

Contact the Organizer

Catégories de l'Evénement : Documentaires, Fondation pour la Mémoire de la Déportation, et Projections.

Votre commentaire

Evénements Liés